Le montant des devis est souvent une source de négociation. En ce sens, il est important de conserver une marge, mais aussi de savoir dire non lorsque le client cherche à pousser toujours plus bas. En effet, la concurrence peut être rude et certaines entreprises n’hésitent pas à brader leur prix. Une solution qui peut certes leur faire gagner des affaires, mais en même temps, une entreprise qui ne gagne pas d’argent est vouée à disparaître, vous n’avez donc pas à vous préoccuper de ces nouveaux concurrents-là à moins qu’ils n’aient un nouveau modèle économique solide.

Bien travailler son prix de départ : la clé d’une bonne négociation

En ajoutant une marge de négociation à votre prix de départ, cela vous permet de lâcher du lest à votre client tout en continuant à gagner de l’argent. Attention tout de même à ne pas vous laisser faire, car certains clients chercheront à faire tomber vos prix au plus bas quitte à ce que vous ne puissiez presque pas en vivre. Ce sera alors une course au volume pour générer du chiffre et un travail constant et sous pression qui n’est pas viable sur le long terme. Si vous êtes au-dessus de vos concurrents sur les prix, il vous faut un moyen de le justifier alors n’hésitez pas à ajouter des prestations qui vous démarquent pour continuer à attirer vos clients.

Apprenez à dire non aux mauvais clients

Dans une entreprise, les bons clients représentent 80% du chiffre d’affaires et occupent seulement 30% du temps de travail de celle-ci. Les autres clients n’apportent pas d’argent et vont vous consommer tout votre temps. Il faut savoir se séparer de ces partenaires au moment voulu afin de faire de la place pour les nouveaux entrants et surtout à ne pas en faire entrer de nouveau. Un client qui négocie des prix largement en dessous de votre proposition peut vite devenir un cauchemar pour votre activité.

Attention tout de même à ne pas confondre marge de négociation et marge brute. La marge que vous prenez sur vos achats ne sont en rien votre marge de négociation. La marge sur vos achats, la marge brute, est celle qui vous permet de payer vos frais et les salaires de vos collaborateurs, alors que la marge de négociation est celle qui vous permet d’être rentable en cas de négociation.

Distinguer les deux marges vous permet d’être plus serein face aux clients. Et, de gérer de manière efficiente vos finances d’entreprises. La gestion des marges est la source de bénéfice et de rentabilité.

Alors si l’est urgent pour vous de dégager du bénéfice, il est urgent pour vous de revenir aux bases de la gestion financière.

Prenez 15-20 minutes de votre temps pour que nous puissions échanger ensemble, c’est sans engagement et cela vous permettra de comprendre quelles sont vos sources de trésorerie et enfin être dans l’abondance financière.

En savoir plus : c’est ici !

3 Conseils pour développer votre CA et vos Marges pour enfin réalisez vos projets ? C’est ici